Les centres commerciaux à Maurice : en route vers la différenciation ?

EVOLUTION DU PAYSAGE COMMERCIAL DE L’ILE MAURICE

28 September 2021
Reading Time: 4 minutes

Trois fois par an, Kantar analyse la fréquentation des centres commerciaux, l’expérience client dans ces centres et le « Customer Journey ». Pourquoi ? Les centres commerciaux sont devenus des lieux incontournables non seulement du paysage de Maurice, mais un lieu de rencontres, de détente, de découverte et biensûr, un lieu d’achat. Ils sont également devenus des hubs commerciaux incontournables pour une multitude de services et de produits, qui désormais ont du mal à exister en solo.

On distingue 3 grands types de centres :

  • Les Centres Destinations, comme Bagatelle, Caudan ou La Croisette
  • Les Centres Régionaux, avec deux sous-catégories, ceux des Plaines Wilhems et les centres périphériques. Ces centres ont une zone de chalandise plus limitées et un ancrage fort dans leur région.
  • Et enfin les centres et galeries commerciales dans les centres villes, qui aujourd’hui ont une clientèle de proximité essentiellement. Ces centres, à quelques exceptions près sont plutôt anciens.

Pour aller plus loin :

Commander l’étude complète

L’analyse de la fréquentation montre au final une certaine stabilité pour les Destinations, alors que les centres régionaux continuent à progresser. Globalement, le nombre de centres grandissant, leur accessibilité s’améliorant, les centres vont devoir redoubler d’efforts pour conserver leur clientèle et en attirer de nouvelle. Si l’emplacement est roi, l’offre et la différenciation vont devenir des critères importants pour le choix des Shoppers, notamment pour augmenter la fréquence de visite à défaut de pouvoir grossir le nombre de visiteurs uniques.

Si la principale motivation à choisir ou préférer les centres régionaux reste la proximité avec le domicile, on note que l’offre de magasins et la restauration sont des éléments clés dans le choix des Shoppers. On note pour autant, que la mission principale des shoppers dans ces centres reste de faire ses courses dans le supermarché, suivi par manger au food-court. Pour les centres Cœur de Flacq et Cœur de Ville, l’hypermarché est, après la proximité, la principale motivation mais aussi la principale mission des visiteurs.

Les Destinations ont également des clientèles et des performances très différentes en termes de visites, mais en revanche l’expérience client n’est pas foncièrement différente. Ainsi le choix de Bagatelle est nettement porté par l’offre de magasins alors que les visiteurs de Caudan sont motivés par la beauté du lieu. Le cas de Caudan est spécifique, car il n’est pas vraiment perçu comme un centre commercial, mais plus comme un quartier.

Le paysage commercial continue à évoluer. Si le centre commercial reste un lieu d’attraction fort pour les shoppers, on peut dès maintenant s’interroger : comment  les évolutions sociales, culturelles et économiques vont-elles modifier les comportements ? Le développement du télétravail, la régionalisation accrue des centres économiques, le développement du métro, les contraintes budgétaires et le eCommerce, vont-ils impacter ces comportements, grignoter les parts de visites des grands centres, malgré les efforts de multiplications d’enseignes et d’élargissement de l’offre, et à quelle échéance ?

L’etude Kantar Malls, permet de suivre l’évolution des visites, de la notoriété des malls, de la qualité de l’Expérience Client  et des missions des shoppers à Maurice. Le rapport est mis à jour 3 fois par an. Contacter amaliya@kantartns.io pour recevoir un devis.