Les temps sont durs ! Comment les Mauriciens vont-ils gérer leurs achats de Noël ?

MARKET INTELLIGENCE  –  DECEMBRE 2021

18 December 2021
Reading Time: 5 minutes

Pour aller plus loin :

Découvrez les ateliers stratégiques KANTAR

La fin de l’année approche à grands pas et les foyers mauriciens se préparent à la fête ! Toutefois, même si le moral des ménages remonte légèrement depuis l’ouverture des frontières, il reste exceptionnellement bas. On peut ainsi se demander si les Mauriciens auront le cœur à la fête et comment vont-ils gérer leurs achats de Noël puisque l’on sait que la gestion de leur budget est devenue une priorité depuis la sortie du premier confinement en mai 2020.

Presque 1 Mauricien sur 2 réduira la voilure du budget « achats de Noël ».

Lorsqu’on interroge les répondants sur l’évolution de leur budget par rapport à l’année dernière, ce n’est pas moins de 43% qui s’accordent sur le fait qu’ils dépenseront moins. Ils sont seulement 19% à reconnaître qu’ils dépenseront plus pour leurs achats de Noël. La grande majorité préfère jouer la carte de la prudence.

Kantar propose des rapports clés-en-main :

Audit d’Image et de Notoriété

Notoriété des Marques| Image & Reputation | Capital d’Image | Expérience Client

Découvrez les rapports d’audit d’image

Les vêtements et les cadeaux pour les proches constitueront l’essentiel des achats de Noël.

C’est presque 7 répondants sur 10 qui achèteront des vêtements et/ou des cadeaux pour les proches. Les deuxième et troisième catégories d’achat seront respectivement la nourriture et les traditionnelles rénovations de fin d’année. À noter que ce sont presque 40% des répondants qui disent se faire un cadeau pour eux même.

Découvrez nos ateliers stratégiques

Les ateliers stratégiques KANTAR

Les Mauriciens sont très « last minute » quand il s’agit de faire les courses pour les fêtes.

Ce sont presque 8 répondants sur 10 qui font leurs courses durant le mois de décembre. Presque 15% fait ses courses la veille des fêtes. Les prévoyants qui s’y prennent un mois ou plus avant les fêtes ne constitue que 20% de l’échantillon. On peut penser que le fameux bonus versé au courant du mois de décembre est une des raisons pour lesquelles on tarde tant à réaliser ses achats.

Pour les achats de Noël, on cherche les bonnes affaires dans les centres ville et dans les centres commerciaux.

Les magasins des centres commerciaux attirent toujours les répondants quand il s’agit des achats de Noël. Ils sont plus de 7 sur 10 à s’y rendre et 65% de l’échantillon se rend également dans les centres commerciaux. Dans les deux cas, la motivation est liée au budget. On pense trouver des prix plus compétitifs dans les centres ville alors que c’est la promotion qui attire dans les centres commerciaux.

Découvrez nos ateliers stratégiques

Les ateliers stratégiques KANTAR