2021 : Evolution des comportements des Mauriciens

CHANGEMENT 1 : Un retour à l’essentiel

Les peurs entraînent un repli sur soi et un retour aux valeurs sûres : Solidarité, Famille et Finance dictent les nouveaux comportements.

La solidarité est pour 50% des Mauriciens la stratégie à adopter pour faire face à la crise. C’est une opinion partagée par les Réunionnais. Les deux îles ont des réactions similaires qui peuvent s’expliquer par leur caractère insulaire. La proximité et la faible étendue de nos territoires, nous encouragent à nous serrer les coudes quand les Européens pensent que c’est une bonne information et une bonne préparation qui peuvent permettre la sortie de crise.

kantar-future-life

Les priorités des Mauriciens changent : la famille et le porte-monnaie sont au cœur des préoccupations. La famille a été la grande révélation du confinement, elle est devenue la priorité des Mauriciens à la sortie de cette période particulière. Au fil de l’année, elle reste forte mais elle est détrônée par la gestion du budget.

En effet, la pression financière ressentie sur les revenus du foyer les force à s’en préoccuper en faisant des choix et en mettant en place des stratégies d’ajustement. Les restaurants, les fast foods, les produits high-tech ou de décoration seront les premiers budgets coupés alors que les activités des enfants et les achats alimentaires seront les budgets préservés. Les Mauriciens organiseront des évènements familiaux le week-end, passeront leurs prochaines vacances en famille, rendront plus souvent visite aux membres de la famille et passeront plus de temps avec leurs enfants. Il semblerait d’ailleurs que ce soit au détriment des activités personnelles et professionnelles.

La grande majorité des foyers dit se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire les produits alimentaires, les bonnes affaires, l’achat malin et s’efforce de faire les choses par eux-même pour maîtriser le budget. Le bonheur passe moins par la consommation et l’acquisition après le confinement. La prudence financière est de mise car on ne sait pas de quoi l’avenir est fait.

C’est le retour à une définition authentique du bonheur. Avoir une gestion budgétaire serrée n’implique pas forcément de réduire les choses qui apportent de la valeur à la vie. La fierté de la nourriture faite maison et la satisfaction de faire pousser des plantes sont des expériences qui définissent aujourd’hui le bonheur.  Bien que le discours sur le sens donné à la consommation soit récurent ces dernières années dans la communication des marques, il devient maintenant une réalité et doit s’orienter vers ce bonheur authentique partagé en famille.

Get in touch
virginie villeneuve

Virginie Villeneuve,
Kantar Consulting

February 15, 2021